Pr. Philippe Neyret : 40 ans d’expérience au service de la chirurgie du genou

Chirurgien orthopédiste de renommée mondiale, Philippe Neyret porte un regard humaniste sur sa profession. « La médecine est un art au carrefour de plusieurs sciences », confie ce Lyonnais d’origine, en citant le célèbre philosophe et médecin français Georges Canguilhem. Au-delà des calculs mathématiques et autres paramètres purement techniques, la prise en compte d’aspects humains « plus littéraires » est, selon lui, essentielle. « Ce qui échappe parfois à toute rationalité », observe-t-il.

« J’ai opéré dans plus de 55 pays »

Des patients, Philippe Neyret en a déjà opéré plusieurs milliers. Une expérience qu’il a tissée au fil des années, entre la France et l’étranger. Diplômé en 1981 de l’Université de Lyon, il a occupé pendant plus de 20 ans la position de chef de service au Centre Livet et, depuis 2010, au centre Albert Trillat (Hôpital de la Croix Rousse de Lyon). Ce dernier a par ailleurs été accrédité « Fifa Medical Center of Excellence » en 2012, « un témoignage du dynamisme de notre équipe dans le domaine de la médecine et chirurgie du sport », relève le Professeur.

En plus de la pratique pure de la chirurgie, Philippe Neyret est également animé par la passion de transmettre ses connaissances. Nommé professeur en 1994, la rencontre avec l’enseignement a marqué un tournant dans sa carrière. « Je me suis retrouvé responsable de l’école lyonnaise de chirurgie orthopédique à 37 ans seulement. » Une aventure extrêmement enrichissante qui l’a amené à opérer dans plus de 55 pays et lui a permis de constituer un réseau international important dont ses élèves ont pu bénéficier. Il a ainsi grandement contribué à la renommée et au prestige de l’école, aujourd’hui reconnue comme l’une des meilleures au monde.

Philippe Neyret

Une rencontre déterminante

Son amour de la médecine, il le doit à un ami de la famille passionné de billard — au sens propre comme au sens figuré — qui avait pour habitude de venir en jouer chez lui. « C’est Albert Trillat une sommité mondiale de la chirurgie du sport, plus particulièrement du genou, qui m’a donné envie d’exercer ce métier. Il a été mon mentor jusqu’à son décès en 1988. » Par la suite, d’autres chirurgiens l’inspireront et le guideront dans sa carrière, à l’instar du Professeur Henri Dejour, son maître de thèse.

La chirurgie orthopédique et traumatologique du genou s’impose donc comme une évidence et Philippe Neyret fera des pathologies dégénératives et inflammatoires ainsi que de la traumatologie du sport ses spécialités. Il a contribué, à travers ses différentes activités de recherches et nombreuses publications, à accroître le savoir dans un domaine encore jeune. Ses fonctions l’ont notamment amené à codiriger plusieurs diplômes interuniversitaires et il a participé à de nombreux jurys de concours nationaux et de thèses de doctorat.

Ancien président de The international society of arthroscopy, knee surgery and orthopaedic sports medicine (ISAKOS), actuel secrétaire général de la fondation de The European Federation of National Associations of Orthopaedics and Traumatology — qu’il présidera dès le mois de juin 2019 — Philippe Neyret est impliqué dans de nombreuses sociétés savantes nationales, européennes et mondiales.

« Devenir président d’ISAKOS et organiser le congrès annuel de la société à Lyon en 2015, m’ont permis en quelque sorte de boucler la boucle et d’honorer la mémoire d’Albert Trillat. À partir de là, j’ai décidé de donner une nouvelle dimension à ma carrière et de m’éloigner de mes activités au centre hospitalier universitaire de Lyon. » Depuis 2017, Philippe Neyret se consacre à l’enseignement et à la recherche — aussi bien dans le privé que dans le public — ainsi qu’à diverses activités de consultant. Il travaille notamment au Burjeel Orthopedics and Sports Medicine Center à Abu Dhabi et mène plusieurs projets en Chine ou encore en Suisse.